SRM et CRM, le combo gagnant pour l’industrie

Considéré comme le pendant « achats » du CRM, le Supplier Relationship Management, ou SRM, permet de mieux orchestrer la relation avec les fournisseurs et sous-traitants de l’entreprise. Et cette relation est aujourd’hui la clé de la performance : elle garantit un approvisionnement efficace et génère des avantages concurrentiels pour l’entreprise. Le SRM est donc très utile pour améliorer sa performance et choisir de manière éclairée ses partenaires de travail. Par ailleurs, l’outil peut être combiné avec un CRM pour un contrôle total sur l’information, de l’approvisionnement à la vente.

 

Quels sont les avantages d’une synergie entre SRM et CRM pour l’industrie ? Réponse dans notre article !

Qu’est-ce-que le SRM pour l’industrie ?

srm-crm-industrie-logiciels

L’utilisation d’un CRM dans l’industrie est déjà très répandue. Le logiciel de Supplier Relationship Management (SRM) a quant à lui pour objectif d’améliorer la gestion des fournisseurs. Une gestion qui nécessite à la fois la mise en place de méthodes rigoureuses pour sélectionner ses fournisseurs et bien collaborer, et la simplification de la communication (envoi de documents, compréhension des termes métier, etc.). En fluidifiant les échanges, le SRM donne accès à des informations complètes et accélère la prise de décision.

À l’image d’une solution de sourcing, la solution de SRM permet de sélectionner avec soin ses fournisseurs, en tenant compte de tous les critères clés. L’outil accompagne les entreprises à chaque étape du processus avec :

  • La définition du besoin, conjointement avec les fournisseurs,
  • Le choix des partenaires de travail selon une grande variété de critères (tarifs, délais de livraison, niveau de qualité…),
  • L’échange de documents et d’informations pour faciliter le choix final,
  • La contractualisation et la mise en place de méthodes de travail communes,
  • Le suivi de la performance tout au long de la collaboration, grâce à un système de notation des fournisseurs.

Conçu pour répertorier intelligemment tous les documents et données clés concernant les fournisseurs, le logiciel SRM améliore ainsi la qualité de la collaboration et la performance individuelle des entreprises partenaires sur la durée.

Le SRM pour l’industrie, en particulier, permet d’atteindre un haut niveau de performance : dans des secteurs nécessitant un travail constant sur les marges et la qualité finale des produits, le Supplier Relationship Management se révèle un allié de choix.

SRM et CRM : quelles sont les différences ?

Si leur fonction de gestion de la relation client fournisseur peut paraître similaire, les logiciels de SRM et CRM pour l’industrie présentent un certain nombre de différences.

Leurs utilisateurs, en premier lieu, ne sont généralement pas les mêmes. Alors que le Supplier Relationship Management est employé en amont de la chaîne de production, le plus souvent par le service des achats, le Customer Relationship Management traite quant à lui la partie aval, avec la vente au client final.

Le fonctionnement, le langage et les options de chaque logiciel diffèrent, eux aussi, fondamentalement.
Le CRM est orienté vers la vente, davantage centré sur le besoin client. Son objectif premier : maximiser l’engagement des prospects et la fidélité client en actionnant les bons leviers. Aux côtés des services ADV, marketing ou après-vente, le logiciel maximise la valeur des actions menées.
Le SRM orchestre quant à lui les processus entre les parties prenantes côté achats. Communication accélérée, échange de documents facilité, actions automatisées : l’outil fait gagner du temps, répond aux attentes de chaque partie et garantit une collaboration de qualité.

Alors même que les défis se multiplient pour l’industrie, il est essentiel de s’aider d’une solution telle que le SRM pour bien choisir ses fournisseurs et sous-traitants. Un partenariat de qualité impactera directement les coûts et la qualité de production, et donc in fine, la réussite de l’entreprise sur son marché. Utiliser un SRM pour piloter son activité en amont permet de mieux préparer l’avenir.

crm-industrie-gestion-clients-fournisseurs

SRM et CRM, deux outils à combiner

Pour autant, gestion des données fournisseurs et connaissance client ne sont pas incompatibles ! Ensemble, le SRM et le CRM permettent de dresser un panorama complet de l’écosystème de l’entreprise. En amont, on cumulera ainsi une connaissance complète de l’offre en matières premières et des conditions fournisseurs, que l’on pourra combiner avec des données de stocks et de commandes. La base de données fournisseurs permettra de mieux planifier la production, et en conséquence les commandes et affaires côté client.

SRM et CRM, une réponse aux défis de l’industrie

Cette complémentarité est particulièrement utile dans l’industrie, confrontée à des projets complexes et incluant de nombreuses parties prenantes. Le besoin de communication est accru, au sein de l’entreprise comme avec les partenaires et fournisseurs. Dans ces conditions, le duo constitué du SRM pour la relation fournisseur et du CRM pour l’optimisation commerciale est tout indiqué. Les deux logiciels travaillent ensemble à l’amélioration des processus de bout en bout. La compréhension fine des besoins – recueillie via le CRM – permet de mieux sélectionner les partenaires – grâce au SRM – et d’enclencher des procédures d’achat sans perte et sans mauvaise surprise.

En exploitant les synergies entre les deux solutions, on assure ainsi la continuité de l’information, précieuse pour performer, mais aussi pour s’améliorer sur le long terme.

Découvrez notre logiciel CRM 

Partager cet article