YellowBox CRM

SPF, DKIM et DMARC : votre guide pour un e-mailing plus sûr

Lorsque vous envoyez des e-mails dans le cadre de votre stratégie d’e-mailing, il est essentiel de veiller à ce qu’ils atteignent leur destination sans être bloqués ou considérés comme du spam. Trois technologies clés, SPF, DKIM et DMARC sont là pour vous aider à garantir la livraison de vos messages de manière sécurisée.

Dans cet article, nous allons vous expliquer en quoi consistent SPF, DKIM et DMARC, et pourquoi ils sont importants pour votre campagne d’e-mailing et quels sont les éléments à prendre en compte pour les mettre en place avec YellowBox E-mailing.

SPF (Sender Policy Framework) : l’authentification de l’expéditeur

spf-dkim-emailing-securiteSPF est comme le gardien de la porte pour vos e-mails. Il s’agit d’un mécanisme d’authentification qui permet au serveur de messagerie du destinataire de vérifier que l’expéditeur d’un e-mail est autorisé à envoyer des messages au nom de votre domaine. En d’autres termes, SPF aide à éviter la falsification de l’adresse de l’expéditeur dans les e-mails.

Comment cela fonctionne ?

  1. Enregistrement SPF : vous créez un enregistrement SPF DNS pour votre domaine. Cet enregistrement spécifie les serveurs de messagerie autorisés à envoyer des e-mails en votre nom.
  2. Vérification SPF : lorsqu’un serveur de messagerie reçoit un e-mail prétendant venir de votre domaine, il vérifie si l’adresse IP de l’expéditeur est autorisée par votre enregistrement SPF. Si c’est le cas, l’e-mail passe le contrôle avec succès. Sinon, il peut être marqué comme spam ou rejeté.

Nota Bene : dans le cas particulier de l’utilisation de YellowBox E-mailing, voici l’enregistrement à prendre en compte :

v=spf1 mx ip4:91.223.240.206 ip4:91.223.240.207 include:avmso.com ~all

Découvrez YellowBox e-mailing

DKIM (DomainKeys Identified Mail) : la signature numérique

DKIM est comme la signature personnelle sur une lettre. Il ajoute une couche de sécurité en associant un hachage cryptographique à l’en-tête de chaque e-mail sortant. Ce hachage est généré à partir du contenu de l’e-mail et de la clé privée de votre domaine. Le serveur de messagerie du destinataire peut alors vérifier cette signature pour s’assurer que l’e-mail n’a pas été altéré en transit.

Comment çela fonctionne ?

  1. Signature DKIM : lorsque vous envoyez un e-mail, votre serveur de messagerie ajoute une signature DKIM à l’en-tête de l’e-mail en utilisant sa clé privée.
  2. Vérification DKIM : le serveur de messagerie du destinataire récupère la clé publique DKIM associée à votre domaine depuis les enregistrements DNS. Il utilise cette clé publique pour vérifier la signature DKIM de l’e-mail. Si la vérification réussit, l’e-mail est considéré comme authentique.

Nota Bene : dans le cas particulier de l’utilisation de YellowBox E-mailing, voici les données à prendre en compte sur votre domaine :

v=DKIM1;k=rsa;p=MIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUAA4GNADCBiQKBgQCZF5IubqY6wz62Yr2kB68ysmV87usJDjxnJqmQ94KgOMKm6TfhmLD4dcyf8Z6XNDTOEDmGSVQsuDgk98ppd6YgEV0JEMQ26rpqVKAPCGYDuXjXxKHn2KywczpRdtdf86Ct0h6k26zh9eKk0jMOn6VouuxlPnarYPIp4+m/R9A0PQIDAQAB

DMARC (Domain-Based Message authentification, Reporting and Conformance) : gestion des échecs d’authentification

DMARC est un protocole qui utilise SPF et DKIM pour offrir une protection renforcée contre le phishing et l’usurpation d’identité en permettant aux propriétaires de domaines de spécifier comment les échecs d’authentification doivent être gérés.

Comment cela fonctionne ?

  1. Enregistrement DMARC : vous créez un enregistrement DMARC DNS pour votre domaine. Cet enregistrement spécifie le domaine sur lequel la politique DMARC est définie ainsi que les paramètres de la politique.
  2. Vérification DMARC : cela permet au propriétaire du domaine de publier une politique indiquant comment les échecs d’authentification SPF et DKIM doivent être traités. Il peut choisir de rejeter, marquer ou laisser passer les messages qui échouent à l’authentification. De plus, DMARC fournit des rapports aux propriétaires de domaines sur les activités liées à leurs messages, ce qui facilite la surveillance de la conformité et l’identification des problèmes potentiels.

Nota Bene : dans le cas particulier de l’utilisation de YellowBox E-mailing, voici les données à prendre en compte sur votre domaine :

 _dmarc.avmso.com. TXT "v=DMARC1; p=none"

 

En combinant SPF, DKIM et DMARC vous renforcez la confiance dans vos e-mails et minimisez les risques qu’ils soient bloqués ou marqués comme spam. Cela améliore la dérivabilité de vos messages et protège la réputation de votre domaine.

En conclusion, SPF, DKIM et DMARC sont des outils essentiels pour sécuriser vos campagnes d’e-mailing.

En configurant correctement ces mécanismes, vous garantissez que vos e-mails atteignent leur destination de manière fiable, renforçant ainsi la confiance de vos destinataires et améliorant l’efficacité de votre marketing par e-mail.

Bien entendu, nous vous communiquerons, le cas échéant toute mise à jour nécessaire des enregistrements SPF, DKIM et DMARC pour une protection continue de vos e-mails. Avec ces mesures en place, vous pouvez envoyer vos messages en toute confiance, sachant qu’ils seront bien reçus par votre public cible.

Si vous avez besoin d’aide pour configurer SPF, DKIM et DMARC pour votre domaine, n’hésitez pas à contacter notre centre de services. Nous sommes là pour vous aider à réussir dans le monde de l’e-mailing sécurisé !

RETROUVEZ LA DOCUMENTATION ADMINISTRATEUR DU PLUGIN

Partager cet article
Découvrez également
Retour en haut